$8

Categories: ,

Description

Les années 1988 à 1996 ont constitué, par l’ampleur des forces sociales mobilisées autour de la démocratie, un moment politique comparable au moment anticolonial des années 1945-1960. Après trois décennies de monopole des partis-États sur la construction nationale et sur le développement économique et social, s’est opéré un vaste mouvement de re-participation a la conduite des affaires publiques. De vastes coalitions de mouvements sociaux se sont formées, fédérées, puis dispersées. Leur dispersion n’a pas rendu, désormais, l’enjeu démocratique moins brûlant. La difficulté est aujourd’hui de dépasser une démocratie « cube Maggi », servie à toutes les sauces et à tous les discours, pour en refaire un objet concret et mobilisateur. L’enjeu démocratique s’entend bien au-delà des figures de style gouvernemental. Il embrasse les conditions mêmes de reproduction des sociétés ouest-africaines. En proposant une réflexion conjointe sur les mots (les notions, concepts, grilles, et schémas d’analyse savante, mais aussi les mots de tous les jours) et les lieux de démocratie (ses terrains ou sites d’observations, les lieux dont parlent les acteurs et ceux d’où ils parlent), cet essai invite à réinscrire l’histoire politique de la dernière décennie dans la longue durée des luttes d’émancipation.

 

 MICHEL BEN AROUS

 

ISBN : 2-86978-121-0

CODESRIA 2003

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “Coalition, dispersion – Un moment démocratique en Afrique de l’Ouest “francophone”, 1988-1996”

Your email address will not be published. Required fields are marked *

To Top