L’Algérie et la modernité

$2

Description

En Algérie, les années 1960 ainsi que la majeure partie des années 1970 ont été une période de triomphalisme et d’optimisme comme l’ont attesté « le Modèle algérien de Développement » et « la Charte nationale de Développement ». Tout cela devait changer pendant les années 1980 quand la crise économique mise en branle une profonde crise sociale et politique comme en ont témoigné le soulèvement phénoménal d’octobre 1988 et les changements subséquents qui se sont produits dans la structure politique. Cet ouvrage qui est écrit par un groupe multidisciplinaire de spécialistes algériens en sciences sociales est une brillante analyse des transformations sociales qui se sont opérées en Algérie après l’indépendance.

Par le biais d’une analyse des nouvelles orientations en matière de développement, du désengagement de l’État, du passage de l’industrialisation comme « moteur » de développement à un processus de désindustrialisation, d’une nouvelle réforme de l’agriculture, d’une restructuration de fond de la société civile et de ses rapports avec l’État marquant ainsi la fin du populisme, les auteurs décrivent les profonds changements en cours en Algérie.

 

Ali El-Kenz

 

CODESRIA, 1989, 491 p.,

ISBN: 2-86978-000-1 (broché)

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “L’Algérie et la modernité”

Your email address will not be published. Required fields are marked *