Description

La dimension holiste des concepts de « système » et de « structure » ne permet pas de procéder à une analyse relationnelle entre la « totalité » et les « parties » comme s’il s’agissait des « réalités » indépendantes les unes des autres. Alors que la tradition réaliste privilégie les propriétés structurelles, le modèle de la configuration permet de rendre compte des relations internationales africaines en prenant au sérieux l’action des joueurs et les interactions qui les unissent; alors que les concepts de « système » et de « structure » invitent à la macrosociologie, le modèle de la configuration implique un va-et-vient incessant entre la microsociologie et la macrosociologie. C’est une épistémologie du juste milieu ou du métissage. Il n’y a pas de relations internationales africaines possibles sans « système », ni « structure »; toutefois, sur le plan méthodologique, il faut se garder de privilégier uniquement le macro comme niveau d’observation, comme domaine de pertinence.

 

ISBN : 0850-2633

CODESRIA 2002

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “Les relations internationales africaines: entre Etats en crise et flux Transnationaux”

Your email address will not be published. Required fields are marked *

To Top